Bandeau
AVL3C Vexin Zone 109
Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières

Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières

Nouvelle année, infos nouvelles

Lettre aux adhérents.

logo imprimer

Nous vous souhaitons une très bonne et belle année.

Nous nous souhaitons à tous collectivement l’arrêt d’un projet aberrant, refusé par les habitants et par la très grande majorité des élus de tout notre territoire.

Nous nous souhaitons de lutter jusqu’au bout, tous ensemble, pour préserver l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, les terres agricoles qui nous nourrissent, et soutenir la création d’emplois compatibles avec les graves problèmes climatiques qui s’annoncent.

Nous vous remercions de continuer à défendre ce territoire, vallée de la Seine et Vexin, et de donner chacun quelques heures pour participer à ce lourd et long combat. Un grand merci d’avance, surtout à tous ceux qui, au fil de l’histoire, sont toujours disponibles pour manifester, distribuer des tracts, participer aux réunions publiques et autres actions, apporter des idées. Merci, également, à tous ceux, communes, associations et particuliers, qui nous soutiennent financièrement.

L’aventure continue en 2O19, plus aberrante que jamais, mais nous irons jusqu’à la victoire finale !

En ce début d’année le point sur l’actualité :

Après de nombreux allers-retours avec HeidelbergCement Calcia, la commission d’enquête publique a rendu un avis « favorable avec réserves » au projet de carrières.

Avis, qu’on peut interpréter de deux manières :

Soit les commissaires sont incohérents, car comment rendre un avis favorable après avoir souligné de nombreux problèmes et inquiétudes sur ce dossier, notamment un risque « majeur » de pollution de la nappe phréatique, ou la pollution générée par la cimenterie ?

Soit, les commissaires ont voulu délivrer un message à l’administration, lui permettant de se désengager, sans perdre la face ? (En pièce jointe un bref document qui pointe ces réserves. C’est notre première lecture. D’autres vont suivre. Nous allons relever une fois de plus tout ce qui a été truqué, éludé, dissimulé dans ce dossier)

La suite du timing :

Le préfet devrait rendre un « avis » d’ici quelques semaines.

Les deux ministres, Transition écologique et Economie, doivent également rendre un avis.

Enfin, donc dans deux, trois mois au minimum, le préfet pourra prendre un arrêté autorisant ou non l’exploitation.

L’actualité avec les gilets jaunes, l’absence de concertation de l’exécutif avec les élus locaux devraient interpeller le préfet. Il n’est pas possible, encore moins dans ce contexte, de continuer à ignorer l’opposition farouche de 50 maires, 3 députés des Yvelines, 6 conseillers régionaux et départementaux, du PNR, des syndicats agricoles, associations… sans compter la population.

Si nous sommes toujours face à un mur d’obstination pour défendre le seul intérêt de la multinationale Calcia/Heidelberg au détriment des citoyens.... nos avocats entreront en action. (Soulignons juste que le dossier comprend tellement d’aberrations que ceux-ci disposeront d’arguments percutants...)

A noter aussi que plusieurs recours (communes et PNR, AVL3C) sont toujours en cours... Dans leur « avis favorable » les commissaires recommandent que ceux-ci soient « purgés » avant d’autoriser la carrière.

Donc, résumé : si le bon sens et l’intelligence ne l’emportent pas rapidement, nous avons encore de joyeuses années de lutte devant nous. Mais vous l’avez compris ce combat est juste et l’optimisme plus que jamais d’actualité. Un seul mot d’ordre pour 2019 :

Engagez-vous ! Participez !

Amitiés, Le Conseil.


Forum
Répondre à cet article

_______________

Membre de



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Pour produire une couche de 18 centimètres de terre arable, la nature a besoin de 1400 à 7000 ans, à raison de 0,5 à 2 centimètres par siècle.